Zambie, Malawi et Mozambique
Nous revoilà sur les routes de l'Afrique Australe, la vie sauvage, fleuves, lacs, archipel... entre mer turquoise et savane rugissante...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo

Mes albums

Rubriques

MALAWI
MOZAMBIQUE
ZAMBIE

Sites favoris



4 amis se retrouvent auprès des Chutes Victoria

13 Août

 
Nous l'avions organisée depuis longtemps cette rencontre avec Christelle et André et ce fut une journée mémorable qui restera gravée dans les annales!! RDV était pris à 9H30 au poste frontière Zambien; Christelle et André arrivant du Zimbabwé, et traversant le no man's land, c'est à dire le grand pont sur le fleuve, à pied. Nous prenons un ticket de sortie pour marcher au devant d'eux et juste avant le pont : les voila. Instant magique de se retrouver juste au dessus du fleuve mythique.
Gd moment de rigolade avec l'officier d'immigration, ces Gars sont franchement adorables.
chutes victoria
Enfin, découverte pdt 2H00 des chutes Victoria et de leur colossale beauté. La nature dans toute sa puissante splendeur. Difficile de décrire les sentiments de plénitude que nous partageons devant une telle magnificence. Bien que ce soit la saison sèche et que le fleuve soit relativement bas par rapport au débit qu'il avait la première fois où nous le découvrîmes, le Zambèze dégage une impression de puissance naturelle, sure de son éternité. Gigantesques cascades qui se déversent dans un bruit assourdissant, un nuage de buée qui nous trempe et monte très haut dans le ciel (voir photos). 
Il ya 15 millions d'années le Zambèze coulait ailleurs et n'était qu'un affluent du Limpopo. Puis éruptions, "earthquake", et poussées tectoniques ont modifié son cours et créé cette faille de 1,7kms et de 108 mètres de haut dans laquelle il se déverse. En saison sèche le débit du fleuve est de 550.000m3 par minute et monte jusqu'à près de 800.000m3 en saison des pluies. ( le Rhône par exemple ne dépasse pas 100.000m3 par minute). Le 4ème fleuve du continent africain prend sa source au nord ouest de la Zambie et se jette dans l'océan indien au Mozambique après avoir parcouru 2750KMs. Séquence "le saviez vous?"
Puis, nous décidons d'aller pique niquer dans la réserve au bord du fleuve; roulons une quinzaine de kilomètres avant de trouver l'aire de pique nique aménagée et ombragée au bord du Zambèze. Avant, nous aurons pu observer à loisir des troupeaux d'impalas et de waterbuck, des babouins, des éléphants à "domphe", une splendide girafe qui nous offre une scène de vie à QQ mètres de Nous…. Que du bonheur…. C'est ça l'Afrique. 
Déjeuner d'enfer au  bord du Zambèze, puis un ranger à qui j'avais offert une bière nous dit que ses collègues ont repérés des rhinos pas très loin et qui si ça nous intéresse…Tu parles Charles…, il nous y conduit. J'hallucine, on embarque le Gars équipé de son fusil mitrailleur, on fait QQ kilomètres de piste, rejoignons son pote et entamons ensemble un "walking safari" dans le bush. Et après QQ centaines de mètres, il est la, solitaire, magnifique et broutant paisiblement = un rhino blanc rien que pour Nous. Une rencontre sublime et rare car il reste peu de Rhinocéros en Zambie. Pour Christelle et André It was thé first time, pour BB et moi c'est à chaque fois la même émotion intense, le même plaisir d'observer cet animal si étrange et pourtant si attachant dans sa différence. 
Nous retournons vers la frontière encore émus, éblouis par cette rencontre inattendue et la sensation que l'Afrique nous a particulièrement gâtés.
 
 

Publié à 20:38, le 13/08/2013, dans ZAMBIE, Livingstone
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Quelles belles chutes !

Les chutes semblent vraiment impressionnantes, que d'émotions vous nous faites partager, nous imaginons bien la rencontre avec André et Chrystelle dans ce lieu mytique. La girafe semble poser pour vous, il ne lui manque que le sourire, quant au rhinocéros, il imposant. Ravis que vous passiez de bons moments et de belles rencontres, nous vous embrassons tendrement. Caro est partie pour Toulon aujourd'hui, elle vous embrasse.

Publié par La famille Gros à 00:30, 16/08/2013

Lien

ADMIRATIONS!

Quel voyage fantastique et merveilleux au milieu de cette faune sauvage !et que d'eau!!
on vous remercie de pouvoir voyager avec vous et en même temps d'avoir notre cours de géographie!lol!
bon voyage a vous et bisous!janou gil

Publié par janou gilou à 08:25, 16/08/2013

Lien

Commentaire sans titre

Belle description des chutes et excellent cours de géo qui nous fait découvrir l'Afrique! Hubert ça va le cout de l'investissement pour voir un rhino blanc n'a pas été excessif! Une bibine au Ranger et le tour est joué! Ca c'est du retour sur investissement!!lol

Publié par fred à 10:44, 16/08/2013

Lien

Holala fantastique!!

Je lis votre texte les deux coudes posés sur le bureau et les deux mains sur les joues!! C'est magique, magnifique, j'ai rêvé le temps de la lecture!! Trop beau!!
Vite de vos nouvelles!!! Gros bisous!!!

Publié par coco et redha à 11:54, 16/08/2013

Lien

Chutes

la chute d'un bon voyage c'est ce genre de paysage ou de rencontres ! Et ce n'est que le début, plus belle sera "la chute" !

Publié par Eric à 19:12, 16/08/2013

Lien

Commentaire sans titre

(grand soupir) L'Afrique me manque... Nostalgie du park Kruger et de la Namibie...

Publié par The prodige son à 21:35, 16/08/2013

Lien